Amélie, bénévole dans la caravane

Amélie est étudiante et a rejoint l'équipe de la caravane solidaire en 2015. Pendant les 3 semaines du Tour de France, elle revient sur cette mission très engageante qui lui tient particulièrement à cœur.

Comment as-tu connu MCC et pourquoi as-tu souhaité t’engager pour l’Association ?

J'ai toujours eu très envie de travailler sur les caravanes du Tour de France, cette année mes études m'en donnaient la possibilité. J'ai rencontré Charlotte Boschet (chef de projet à MCC) et Orso Chetochine (directeur de MCC) qui m'ont présenter plus en détails l'action de l'association et les objectifs sur le Tour de France. La place d'un bénévole sur le tour est, sur certain points, assez semblable à celle qu'ont les employés de chaque marque : nous sommes là pour faire connaitre l'association et son action auprès des spectateurs et des autres marques.

En quelques mots, comment s’organise une journée type sur la Caravane Publicitaire ?

Il faut savoir qu'on vit comme une famille pendant plus de trois semaines. On mange ensemble, on se prépare ensemble, on gère la caravanes, les stocks, les emploie du temps ensemble.

Succinctement, une journée type sur la caravane publicitaire du Tour de France, c'est :

Levé (entre 6h et 7h30), petit dej' en équipe et en tenue, aller au PPO ( point de passage obligatoire) où se retrouvent l'ensemble des caravanes à une heure précise. Là, nous nettoyons les chars ; tout doit être impeccable pour le départ. Puis la caravane, dans un ordre très précis, prend la route. C'est parti pour 5 ou 6h de parcours au cours duquel la caravanes MCC envoie des bonbons Haribo. À l'arrivée, il faut démonter les accessoires de parade, faire le plein des véhicules, les nettoyer et charger les stocks de bonbons pour le lendemain. Nous rejoignons ensuite notre logement pour dîner, se doucher et se coucher "tôt" !

  Les bénévoles gardent le sourire 24h/24h, sous le soleil comme sous la pluie !

Les bénévoles gardent le sourire 24h/24h, sous le soleil comme sous la pluie !

Quelle est l’ambiance au sein de la caravane ? 

J'ai été agréablement surprise de l'ambiance qu'il y a sur l'ensemble du Tour de France : dynamisme, rigueur et entraide sont les mots clefs de l'événement.

L'équipe MCC est riche et diversifiée. Chacun a pu apporter son point de vue et ses suggestions pour que tout se passe au mieux et soit le plus bénéfique pour l'association, pour le public et pour l'organisation du Tour de France.

On vit comme une famille pendant plus de trois semaines. On mange ensemble, on se prépare ensemble, on gère la caravanes, les stocks, les emplois du temps ensemble.
  La caravane publicitaire parcours plus de 3500 kilomètres pendant les 3 semaines du Tour de France.

La caravane publicitaire parcours plus de 3500 kilomètres pendant les 3 semaines du Tour de France.

Selon toi, qu’est ce que la caravane peut apporter à l’Association ? 

Le Tour de France est l’un des événements sportifs les plus regardés dans le monde. Il attire des millions de spectateurs sur le bord des routes chaque année.

C'est une grande chance pour MCC d'y participer depuis maintenant 14 ans. Cela permet de faire connaître l'action de l'association auprès d'un public toujours plus varié et de trouver de nouveaux partenaires potentiels pour récolter des fonds et opérer des enfants.

Inversement, penses-tu que l’Association as pu apporter quelque chose à la caravane ? Est-ce que les caravaniers ont pu être sensibilisés à son action ?

Je me souviens de la surprise des caravaniers lorsqu'on leur apprend que nous sommes bénévoles sur le tour pour une association. Dans un premier temps ils ne veulent pas nous croire, puis quand on leur explique l'action de l'association, ils nous félicitent. Beaucoup d'entre eux sont revenus vers nous pour nous acheter un bracelet, un ours ou une paire de lunette au profit de l'association.

  Vente de produits solidaires aux arrivées des étapes.

Vente de produits solidaires aux arrivées des étapes.

Quel bilan personnel tires-tu de ton expérience ?

Quand ça se termine on n'a qu'une envie : recommencer !

Travailler en tant que bénévole auprès de l'association MCC pour le Tour de France m'a permis de découvrir le milieu concret de l’événementiel sportif mais aussi le travail d'une association. Je suis très fière de pouvoir dire, qu'au court de ce mois de juillet, j'ai contribué, avec l'équipe MCC, à sauver des enfants. C'est fantastique qu'en ayant participé avec plaisir à cet événement, nous ayons également pu récolter suffisamment de fonds pour permettre à des enfants d'avoir la chance de découvrir ce que représente une vie "normale".